22.4.13

calendrier liturgique

Maria Montessori a vécu sa foi discrètement toute sa vie, et lorsque j'ai découvert sur internet ce matériel, puis les livres qu'elle a écrits pour amener l'enfant à être acteur de sa vie de foi, j'ai été très touchée.

A l'occasion de la nouvelle année liturgique (en novembre), j'avais confectionné ce calendrier en carton.
J'espère qu'il vous permettra comme moi, de mieux comprendre (pour soi-même) et faire toucher du doigt la beauté de la liturgie, et combien nous avons à vivre en étant incarnés, bien que reliés au spirituel.

Quelques rappel avant de commencer.

L'année liturgique comporte 52 semaines, comme l'année civile, donc 52 petits trapèzes de couleurs.
Ces couleurs sont liées aux couleurs des temps liturgiques correspondants 
(la couleur des vêtements liturgiques des prêtres).


Le blanc pour les temps de fête.
Le violet pour le temps de préparation (donc l'Avent et le Carême)
Le rouge symbole du sang de la Passion est réservé au vendredi Saint, au dimanche de la Passion, et aux fêtes de la Passion, ainsi que pour Pentecôte en raison des "langues de feu".
Le vert pour le temps Ordinaire. 

L'année liturgique comprends 3 grands temps:
le temps de NOEL,
le temps de PAQUES jusqu'à la Pentecôte,
et le temps Ordinaire.

Pour plus d'informations : ici

 Pour commencer, les dimensions :
 mes 2 cartons mesurent 40cm X 40 cm (un que l'on découpe, et un pour le fond).
J'ai tracé la bande qui sera partagée en 52 semaines 
(le cercle coupé en 4, puis chaque Quart en 13, soit 6.92 degrés ...
il faut essayer d'être le plus précis possible ! ),
à l'intérieur, la bande comprenant les différents temps.

  J'ai utilisé un compas pour reporter les 6.92 degrés, mais c'est très délicat, je m'y suis reprise plusieurs fois, ne vous découragez pas !


J'utilise le compas avec un stylo cutter pour préparer mes traits de découpe, que je finis au cutter classique en plusieurs passages, mais avant cela, il faut tracer, et donc comprendre ce que l'on dessine...



Le but de ce calendrier est de permettre aux enfants de vivre concrètement la double origine du calendrier liturgique à la fois temporal (lié au soleil donc des dates fixes par rapport à notre calendrier civil), et sanctoral (lié à la lune donc mobile).

La vie du chrétien célèbre la Bonne Nouvelle de la Résurrection du Christ pour nous sauver de la mort.
La date la plus importante est donc ... Pâques !
Chaque année le calendrier est fait en fonction du calcul de la date de Pâques, qui a été fixée en 325, par le concile de Nicée qui s'accorde sur la définition suivante:
Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après.
Ce qui est lié au temps Pascal est lié à la date de la Sainte Cène, qui était à l'origine la Pâques juive (Jésus est venu accomplir l'Ancienne Alliance). 
Le calendrier juif est lié à la lune pour ce qui est de la date de Pâques. En effet, le mois de Nisan qui est le premier mois de l'année juive, commence à la nouvelle lune tombant le jour de l'équinoxe de printemps, ou immédiatement après. La Pâque juive repose sur ce texte : 

 Exode 12 : 1-7:

 « Ce mois-ci sera pour vous le commencement des mois : il sera pour vous le premier mois de l'année. Adressez-vous à toute l'assemblée, et dites-lui : le dixième jour de ce mois, chacun de vous prendra un agneau par famille, un agneau par maison … Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, et toute l'assemblée d'Israël l'immolera entre les deux soirs … La chair en sera mangée cette nuit-là …» .

Ce qui est lié à la vie "d'homme" de Jésus (c'est à dire avant sa vie publique)
... est fixe par rapport au calendrier solaire (comme le calendrier civil).
C'est l'incarnation de Jésus.
Il s'agit de la naissance de Jésus, célébrée le 25 décembre. Les 4 semaines de l'Avent qui préparent ce jour (qui vient du latin adventus: ce qui va advenir), dont la 4eme semaine comprend le jour de Noël.
(3 trapèzes violets, et un violet et blanc)
Puis les 2 semaines  après Noël nous mènent jusqu'au baptême du Seigneur (c'est le dimanche qui suit le 6 janvier, (Epiphanie)).(2 trapèzes blancs)

Ensuite vient le temps Ordinaire qui s'étend entre le Baptême de Jésus et le mercredi des cendres.
Le temps ordinaire c'est notre temps d'être humain.
Cette année (2013) ce sont 4 semaines, et la semaine comprenant le mercredi des cendres.
(donc 4 trapèzes verts et un autre vert et violet)
Chaque année, le nombre de semaines du temps ordinaire entre noël et Carême change puisque cela dépend de la date de Pâques, qui est mobile.
Le reste du temps Ordinaire se trouve après Pentecôte jusqu'au début de l'Avent.
Le tout représente 33 semaines.(donc reste 28 trapèzes verts et un vert avec une flamme rouge pour Pentecôte)

Le mercredi des cendres marque l'entrée en Carême (le lendemain de mardi-gras n'est ce pas ! ;-) 
J'ai dessiné en petits points gris une croix comme celle qui est tracée sur le front des fidèles avec de la cendre ce jour là.

Carême vient de quarante comme les quarante ans passés au désert des juifs ou les quarante jours passés au désert par Jésus. C'est un temps de préparation. Ces 40 jours avant la semaine Sainte de Pâques,  (mercredi au dimanche :5 jours plus 5 semaines : 5+5 x7 = 40 jours ) 
(soit 40 jours donc 5 trapèzes violets)

Carême = 40 jours
entre Pâques et l'ascension = 40 jours
entre Pâques et Pentecôte = 50 jours
C'est la vie de Jésus Christ qui est relié à Dieu, c'est mobile, cela signifie que c'est Dieu qui donne, quand il est temps.

La semaine Sainte est un trapèze blanc avec une croix noire colorée en rouge (je ne l'avais pas colorié quand j'ai pris les photos) :  rouge pour la Passion, noir pour le vendredi Saint, blanc pour la Résurrection.

La Pentecôte est 49 jours après Pâques soit 7 semaines en comprenant la semaine qui suit le Dimanche de Pâques. (6 trapèzes blancs).
C'est  l'Esprit Saint qui nous est donné...pour vivre notre quotidien du ... temps Ordinaire.
(Un trapèze vert avec une flamme rouge).




Récapitulons la fabrication des trapèzes représentant les semaines 
(selon le calendrier de cette année 2012-2013) : 
3 violets, un violet et blanc pour noël, 2 blancs, 4 verts, un vert et violet, 5 violets, un blanc avec la croix, 6 blancs, un vert avec une flamme, 29 verts...52 semaines !


 

J'avais pris soin de tracer ainsi un espace au centre pour que les barres ne touchent pas le centre, et qu'un petit cercle serve de contrôle de l'erreur.
On colle ce cercle au centre de la seconde plaque, ainsi que le contour, l'enfant est ainsi guidé par le matériel.
On tracera un trait correspondant au début de l'année liturgique (le premier dimanche de l'Avent).


J'ai donc découpé au centre les barres des 3 grandes fêtes : Noël, Pâques et la Pentecôte.
C'est ce fond qui guide chaque année liturgique, un nouveau fond est donc à fabriquer l'année suivante, Pâques n'étant pas à la même position.


Puis on découpe les différents temps :
Dimanches de l'Avent, (la barre de Noël), temps de Noël;
Dimanches du temps ordinaire,
Carême, (la barre de Pâques), Dimanches de Pâques,
la barre de Pentecôte,
Dimanches du temps Ordinaire.


 Reste à repasser au feutre noir tout ce qui a été ébauché au crayon de papier.


Et...voilà !






4 commentaires:

Clotilde a dit…

Super travail, justement je voulais faire un calendrier liturgique, pourrais-je m'en inspirer (en temps et en heure...) ?
Merci de partager cela !

mg a dit…

je suis admirative de votre présentation du cheminement de l'année liturgique et de vos références bibliques et historiques. Vous formez-vous à la "catéchèse du bon Berger"? (C'est la catéchèse basée sur la pédagogie de MMontessori, élaborée par Sofia Cavalletti et Gianna Gobbi, et existant dans de nombreux pays).Cette formation est enfin arrivée en France, pour ceux et celles que cette nouvelle intéresse.

Noémi Plauche a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marguerite Walckenaer a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.